La rénovation des toits est compliquée, même dans les circonstances les plus ordinaires. Pour une toiture ancienne, elle l’est encore plus, car les matériaux anciens et les méthodes d’installation archaïques font de ces toits historiques des toits uniques en leur genre. Pour rénover une toiture ancienne tout en conservant la beauté du bâtiment, suivez les conseils ci-dessous.

Rénovation d’une toiture ancienne : par où commencer ?

Seule une minorité de professionnels de la toiture dans une région donnée connaîtra et comprendra les méthodes de préservation des toits historiques. Avant de pouvoir commencer les travaux sur votre toiture, vous devrez trouver un artisan ou un entrepreneur qui connaît les bâtiments historiques et les matériaux de construction. Commencez par vous renseigner sur son expérience. Il existe plusieurs types de matériaux de couverture. Le métal, l’ardoise, la tuile et le bois sont soumis à des conditions climatiques différentes. Ils sont soutenus différemment et doivent être remplacés selon des méthodes différentes.

Posez des questions à chaque entrepreneur et demandez à voir des photos de projets passés. Vous n’avez peut-être pas de connaissances en matière de toiture, mais vous devriez pouvoir obtenir une liste de références pour vous aider à décider quels entrepreneurs ont les compétences nécessaires pour effectuer le travail.

Le processus de rénovation

Le processus de restauration d’un toit historique est laborieux. Il commence par une évaluation. Quel est le problème de la toiture ? Où a lieu l’intrusion d’eau ? L’usure de la toiture est-elle naturelle ? Y a-t-il un problème sous-jacent qui doit être résolu avant de pouvoir remplacer les matériaux ?

Souvent, ces évaluations exigent que l’entrepreneur enlève les vieilles tuiles, examine le grenier et observe ce qui se passe sous la surface. Même ce travail nécessite une expertise pour s’assurer que le toit ne subit pas d’autres dommages pendant l’enquête. Souvent, les matériaux de toiture sont délicats et on ne peut pas marcher dessus. Un échafaudage et d’autres outils appropriés doivent être utilisés pour s’assurer que l’évaluation est non invasive.

Les recherches

Après l’évaluation du toit, des recherches doivent être menées avant que les réparations puissent commencer. Souvent, l’étude historique du bâtiment est nécessaire. Les plans originaux et les spécifications du bâtiment, les photographies, les articles de journaux et les dossiers personnels des anciens propriétaires peuvent donner un aperçu de la construction originale.

Parfois, la structure du toit est si ancienne qu’il n’y a pas d’équivalents modernes. Dans ce cas, on utilise les outils et matériaux de construction contemporains, tout en essayant de garder la partie visible aussi proche que possible de l’original.

Les rénovations et documentations

Dans les cas où les matériaux de couverture d’origine ne sont plus disponibles, il faut trouver des substituts appropriés. Il est important que ces substituts soient identiques aux matériaux d’origine et surtout compatibles avec les autres matériaux présents sur la toiture.

Tout au long du processus, les couvreurs doivent documenter leur travail pour les générations futures. Le toit n’est complet que lorsque le processus a été minutieusement enregistré et préservé. Les propriétaires des bâtiments disposent ainsi d’une feuille de route pour les réparations futures.

Conclusion

Si vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un bâtiment historique, le jour viendra où il faudra réparer ou remplacer votre toiture. Lorsque ce moment viendra, travaillez avec un spécialiste des toitures anciennes. Une rénovation correcte préservera votre maison pour les années à venir.

Laissez un commentaire