L’immobilier est un marché difficile d’accès au vu des ressources énormes qu’il consomme à la clientèle. L’idéal est souvent d’hériter un bien familial, mais tout le monde n’a pas cette chance.

L’alternative la plus connue, est de faire appel à sa banque pour un prêt immobilier. Mais avant tout engagement, le plus judicieux est de connaître toutes les options.

Le prêt immobilier : lequel correspond le plus à votre situation ? 

Le prêt bancaire classique est un crédit à intérêt. Les offres peuvent différer d’une banque à une autre, en fonction du taux d’intérêt, de la qualité de service et de la flexibilité de la banque face aux exigences de ses clients.

Face à ce moyen de financement dit classique, il existe d’autres méthodes de crédit qui dépendent de conditions particulières, mais qui sont aussi très avantageuses avec un lot de réductions ou même des taux d’intérêt nuls ou qui s’approchent du zéro.

Ces prêts encadrés par les conditions du bien ou de la capacité de l’acheteur, peuvent s’avérer un choix non négligeable pour la réalisation de votre projet immobilier. 

La liste suivante énumère quelques-unes de ces offres :

  • Si vous avez un compte ou un plan d’épargne, l’option prêt épargne logement peut être intéressante, avec à la clé une prime d’état qui n’est pas de refus, et la possibilité d’utiliser les gains d’intérêt du compte épargne.
  • Le prêt à taux Zéro : La condition pour ce prêt est de ne pas dépasser un plafond de ressources fixé au préalable. Cette offre est idéale pour les nouveaux propriétaires.
  • Les banques ayant une convention avec l’état proposent un prêt conventionné dont l’avantage principal est l’absence de condition sur les ressources.

Tous les crédits discutés plus tôt peuvent être complétés par un prêt supplémentaire. Il en existe un bon nombre, et selon le prêt peuvent concerner toutes les catégories d’âge et de société. 

Gérer son portefeuille pour un meilleur choix

Il est évident que financer son projet avec ses propres moyens financiers est le choix du roi. C’est néanmoins très rare qu’une personne nouvelle à la vie active puisse se permettre un tel financement. Dans ce cas, il est impérial de bien jauger son compte épargne et sa capacité d’emprunt, et de choisir un bien et un prêt qui ne vous endetteront pas jusqu’au cou.

Cette capacité dépend de l’intervalle du prêt, des intérêts et de la somme que vous pourrez débourser chaque mois. De nombreuses simulations sont disponibles sur le web, pour pouvoir se faire son idée sur la question.

Évidemment pouvoir se permettre d’investir un apport personnel considérable réduira fortement la pression sur le crédit, et vous aurez des mensualités moins onéreuses.

Bien choisir sa banque

La banque sera votre accompagnateur principal tout au long de votre projet, et le choix de celle-ci est très important. Un service clientèle informatif, qui est disponible pour vous et qui éclaire toutes vos interrogations sur les détails des offres, est en effet un point précieux.

Laissez un commentaire